Assurance pour jeune conducteur permis A2

Le juillet 19, 2021 - 4 minutes de lecture
Assurance permis A2 jeune conducteur

L’âge fait partie des facteurs déterminants d’une assurance moto.

On sait que certains permis de moto sont délivrés à partir de l’âge de 14 ans. Les assureurs sont très sceptique vis à vis de cette catégorie de jeunes car ils sont considérés comme des conducteurs à risque. Grand nombre de statistiques montrent le nombre d’accidents impliquant de jeunes motards.

Les accidents graves peuvent coûter cher aux assurances en matières de couverture de conducteurs ou de tiers mais aussi en cas de couvertures pénales et juridiques dans les accidents mortels.

Motards avec un permis A2

Pour passer le permis A2, il faut avoir 18 ans et s’inscrire sur le site de l’ANTS qui est l’agence nationale des titres sécurisés ou une auto-école afin de passer l’épreuve de code et l’épreuve pratique de conduite. Avant l’examen, il faut en général suivre une formation de 20 heures en auto-école.

Il faut savoir que le permis de conduire A2 permet de conduire n’importe quelle moto ne dépassant pas 47, 5 Chevaux de puissance.

Il y existe beaucoup de motos avec de grosses cylindrées mais elles sont bridées à 47,5 chevaux, il est donc possible de les conduire avec un permis A2.

Assurance pour jeune conducteur permis A2

 

Pour le permis, les compétences ciblées sont :

  • La maîtrise de la manipulation à vitesse réduite et élevée ;
  • L’appréhension et la circulation dans une route ;
  • La circulation dans des conditions difficiles sur une route ;
  • La pratique d’une conduite autonome avec sécurité et économie.

Pendant le déroulement de la formation, le moniteur décidera ou non de présenter le candidat à l’épreuve d’examen.

Assurance permis A2 jeune conducteur

Généralement, le permis A2 est passé par des jeunes impatients d’atteindre leur 18 ans mais des personnes plus âgées peuvent passer également le passer.

L’assurance pour un jeune conducteur diffère de celle d’un conducteur plus âgé car les assureurs paramètrent leurs prix suivant l’âge de l’assuré : plus on est jeune plus c’est cher.

Un jeune conducteur par définition est une personne qui a eu son permis il y a moins de trois ans, pour les assureurs il est aussi assimilé à une personne qui a eu son permis depuis longtemps mais qui n’a jamais été assuré.

Dans cette logique d’ancienneté et d’expérience de conduite, un jeune conducteur est un assuré à risque de par son manque d’expérience, son assurance est donc plus chère que celle d’une personne qui a plus d’années de conduite à son actif.

Les assureurs appliquent ce qu’on appelle une surprime pour une assurance jeune conducteur : c’est une cotisation supplémentaire payée par l’assuré et coûtera 100% de la prime d’assurance lors de la première année de souscription.

Après la première année et si le conducteur n’a pas eu de sinistre, la surprime coûtera 50% de la prime, 25% à la troisième année et elle disparaîtra au début de la 4eme année.

Pour faire baisser l’assurance jeune conducteur, on peut jouer sur certains points de couverture, il est par exemple possible de ne pas prendre la couverture du vol si on a un garage ou enlever la garantie assistance.

L’achat d’une moto avec une petite cylindrée peut minimiser les frais de souscription car si la cylindrée est importante l’assureur se verra menacé par l’importance des dégâts potentiels.

 

 

Une moto d’occasion est moins chère en assurance qu’une moto neuve, on peut aussi convaincre son assureur de la protection de la moto, car si elle est stationnée dans un garage, elle a moins de chances d’être volée qu’une moto garée dehors.

On peut aussi baisser le prix de l’assurance en étant conducteur secondaire avec une autre personne.

Chez Axa, on peut prendre une assurance au tiers pour un jeune conducteur avec permis A2 à un montant de 652,70 € par an.

Il est inclus dans cette formule une responsabilité civile , les dommages corporels sont indemnisés à hauteur de 50 000 €.

La garantie défense pénale est incluse aussi et si l’assuré a moins de 30 ans, il bénéficiera de 5 retours en taxi par an.

La couverture d’une assurance au tiers d’un jeune conducteur suffit sans options supplémentaires, surtout si on dispose de stationnement protégé.

Des comparateurs d’assurance peuvent aider à trouver la meilleure formule quand on est jeune conducteur moto avec un permis A2.